1 janv. 2012

Happy New Year !!!

Om Beach, 28 degrees, peace and love is all we need...

Namaskaar everybody !

La creativite des uns illumine la vie des autres...


Coucher de soleil fantastique, lumiere incroyable sous le voile gris, exceptionnel ici, de notre Mere Nature.
Tiens? Quelqu'un me parle on dirait... Mon estomac peut-etre?... Lui aussi est charge d'emotion a l'idee de l'orgie qui l'attend au plus chouette restaurant du coin : le "Om Shree Ganesh". Inoubliable...

Non, non, soyons raisonnable! L'heure des bonnes resolutions a presque sonne! Mais quel delice quand meme!...

La nuit est douce, particulierement douce, comme pour equilibrer l'agitation perceptible de chacun tout autour de moi. Une fois dans l'annee, tout semble permis, plus que d'habitude, et l'energie du lieu monte , monte, monte...

Minuit! Feu d'artifice improvises un peu partout, pour le plaisir de yeux, mais quelle souffrance pour les plantes, les animaux, et toute cette nature paisible qui semble bien vouloir eternuer un bon coup pour se debarrasser de ces parasites inconscients...
Heureusement, c'etait interdit! Mais les interdits ne sont guere efficaces lorsqu'il s'agit de s'unir contre le "pouvoir" en pareil moment. Magnifique pied de nez aux patrouilles de policiers venus speciallement pour l'occasion, histoire de faire monter les encheres...

Eh oui, la betise, la peur, la rigueur et les lois liberticides sont arrives jusque ici! A 00h30, chacun chez soi, dans sa guest house. Les policiers font galoper tous les fetards qui aimeraient bien celebrer la paix, l'amour, et sourire ensemble d'accolade en accolade jusqu'au bout de la nuit! Meme la musique, guitare ou djembe fait l'objet de repression ce soir! Pitoyable...

Peut-etre devrions-nous rester au comptoir jusqu'a ce que l'alcool ou le reste nous emporte dans un lourd sommeil qui arrangerait bien ces messieurs de l'ordre public? Quel message!...

En tout cas, bravo aux quelques resistants qui ont use de leur joie de vivre et se sont imposes ce soir! L'oeuvre de leurs coeurs et leur volonte ont eu raison de la violence des "lois", pour nous illuminer sans pause! Merci.

Bonne anne a tous! Soyons acteurs de nos vie, et ne laissons personne nous dicter l'avenir!
L'amour a raison de tout, de tous!!!

Peace & Love


3 commentaires:

  1. Merci Fabien, j'aime ça !!!
    Belle année
    Jb

    RépondreSupprimer
  2. Plus aucunes nouvelles depuis le 1er janvier...?

    Les forces de l'ordre seraient elles revenues? Vous passez le reste de votre voyage entre les barreaux?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut vieux!

      Merci pour tes remerciements.
      On est pas derriere les barreaux, rassure-toi! :)
      Seulement en Nouvelle-Zelande (claviers anglais sans accents desole...) depuis un mois et demi...
      Le truc c'est qu'on passe enormement de temps dans des lieux communautaires depuis un moment, ou internet est loin d'etre present pour diverses raisons...
      Je ne parle pas de tout ce qu'il y a a apprendre chaque jour de ces experiences! On tente donc de vivre dans le present avec tous ici...

      Du coup, j'ai pris un retard monstre sur la mise a jour du blog, et je profite justement d'une pose chez des amis a Christchurch pour rattrapper un peu mon retard... Je ne desespere pas de tout reprendre, y compris le reste de l'Inde, mais pour l'heure je fais avec les moyens du bord, et tu vois, la, il est presque 3h du mat ou je me trouve, et je suis encore scotche a l'ordi! Bref.

      J'espere que tu ne te lasseras pas pour autant?!?

      Si jamais, tu peux toujours poser directement des questions qui te tracassent et je ferai de mon mieux pour y repondre, parfois plus simple que de gerer le blog!

      Voila, sur ce, a bientot j'espere, sur le blog lorsqu'il sera au moins partiellement a jour.

      A venir tout bientot, un long article sur la Nouvelle-Zelande et la gallerie photo completee...

      Tcho, a+
      Fabien :)

      Supprimer

Réagissez ici!

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Citoyen du Monde
Chercheur de Simplicité, Voyageur Passeur, je m'émerveille face à l'extrême Beauté de notre Mère Nature et me questionne sur le fonctionnement des communautés humaines.