4 mars 2015

PENDANT CE TEMPS... MEANWHILE...

Le Temps nous glisse entre les doigts, en attendant qu'Horus 2 et nous-même glissions ensemble bientôt sur les flots de la Vie...
Time slips through our fingers, while Horus 2 is waiting to surf with us the swell of Life...


Deux pages successives se sont tournées dernièrement, dont une majeure pour Claire.
Two pages were turned recently, among which a major one for Claire.



La première fut celle du 09 janvier, où je décidai d'interrompre la formation de skipper m'ayant causé bien trop de souffrances inutiles. Ou plutôt si, utiles, dans le sens où j'ai appris à écouter et reconnaître ce qui, à l'intérieur, cherchait à s'exprimer depuis trop longtemps déjà. Sans pourtant trouver d'écho dans une existence devenue bien monotone, presque robotisée.
The first one was the 9th of January, when I decided to stop the skipper course I was  attending enduring far too much useless sufferings. Or maybe useful in the end, yes indeed, considering I learnt so much from my Self, learning to hear it and let it bring out all of what was genuine within me and screaming since so long. Life had become so monotonous, almost robotized.



Vivre ou survivre, il faut choisir! Le discernement semble s'apprendre au fil de longues années d'essais-erreurs et compréhension de ses peurs, mais je suis volontaire.
Live or survive, just choose! To learn to discern is a long trial-and-error process throughout years and years of understanding of one's fears, but my will is big.

Techniques de survie en mer. A Terre, ça n'a pas marché...   Surviving technics at sea. Did not work out on land...

La seconde page, majeure, fut la fin d'un cycle pour Claire, qui décida pour la première fois dans sa vie professionnelle de mettre fin volontairement à un contrat d'embauche. Au motif de...? Vivre une Vie plus en harmonie avec ses aspirations profondes qui n'étaient plus nourries. Courageuse décision que celle d'affronter l'inconnu et la peur d'une évidente et soudaine incapacité à se projeter, planifier!
Vivre dans le Présent, Comprendre, Se Comprendre, lâcher prise, tout un Art...
The second page, a major one, was the end of a cycle for Claire, when she decided for the first time of her entire professional career to break an employment contract of in order to Live an harmonious Life, more aligned with her deep aspirations that were no longer nourished at that time. Courageous decision to face the Unknown, as well as the obvious and sudden fear of not being able to plan or make any projection anymore!

Une chose est claire, nous voulons nous sentir en Vie! Vivre pleinement et Apprendre dans la Joie que procure la Découverte en chaque instant. Retrouver notre âme d'enfant.
One thing is clear, we want to feel Alive! To Live a fulfilled Life and learn in pure Joy brought out by Discovering in each moment. Our child soul brought out to ourselves.


Mais alors quels mécanismes nous poussent à agir? Avec quoi sommes-nous profondément en résonance? Quelle est la nature de cette Fontaine de Jouvence qui semble nous abreuver ou nous faire des-faux parfois? Quelles sont nos racines véritables et dans quel terreau poussent-elles? A quoi ressemblent nos branches? Vers quoi et où s'orientent-elles? De quoi sont-elles nourries chaque jour?
So what mechanisms trigger our actions ? What are we resonating with deep inside? What is the true nature of this Fountain of Jouvence that seems to flow within our bodies or miss us dramatically sometimes? What are our true roots and what is the kind of soil they are growing into? What are our branches actually looking like? What and where are they spreading towards?

Bien-sûr, ces questions nécessitent un certain temps de maturation pour en trouver un embryon de réponse. Comme l'artiste en pleine création, un pas de recul semble être nécessaire parfois, pour contempler son œuvre. Le choix des couleurs, le ressenti, le choix de l'outils et la force mystérieuse qui semble le guider ne sont-ils pas déterminant pour que l'œuvre soit l'exact reflet de l'instant qu'elle cherche à saisir et immortaliser?
Of course, these questions require quite some time to mature and find an embryo of answer. Similar to the artist in full creative process, one step backward seems to be needed sometimes to contemplate one's piece of art. The choice of the colors, sensing, the choice of the tool and the mysterious strength which seems to be guiding it aren't they a determining factor for the work of art to be the exact mirror of this moment it seeks to seize and immortalize?


Le Temps. Tout est question de Temps. Un nettoyage de la pensée est nécessaire. Faire le vide, être ce vide, ce rien, ou ce tout finalement, ne serait-ce qu'un instant, permet de le saisir et d'en dessiner les contours qui ne cessent d'évoluer pourtant, à mesure que l'œuvre se dévoile. La forme semble être le reflet apparent d'un fond en perpétuelle évolution. C'est ainsi qu'au-delà de ce qu'elle cherche à traduire et immortaliser, elle reste vivante et se transforme par le seul regard de celui qui ose s'y plonger, corps et âme, dans une forme d'intemporalité.
Time. It is all a matter of Time. A thought cleansing is necessary. Emptiness, be emptiness, be nothing, or be the Whole eventually, even one moment only, may allow to seize it and draw its constantly changing contours, as the piece of art is being revealed. The shape seems to be the visible part of a deeper aspect in perpetual evolution. This is how beyond what it seems to translate and immortalize, it remains alive and transforms itself merely by the look of who dares to dive in it, body and soul,  in a kind of timelessness.

Ainsi l'Art est-il un Art de Vivre finalement? Une autre façon de percevoir la Vie, le Temps, en chaque instant, au Présent? Est-ce cela que nous appelons l'Alchimie?
Avez-vous déjà connu le Silence absolu? Que vous a-t-il dit?...
Is Art then an Art of Living, eventually? Another way to perceive Life or Time in each moment, in the Present? Is it what we call alchemy?
Did you ever hear absolute Silence? What did it tell you?...

Symbol of Alchemy...

 Nous sommes donc apprentis alchimistes aujourd'hui, chemine-EN au gré des vents et méandres du Temps, ce prêt-Cieux à-Lier.
We are then alchemists apprentices today, carried on the winds and meanders of Time, this precious ally.

Avant d'en arriver là, nous avons aussi connu l'agitation, cet irrésistible besoin de s'occuper, de chercher un but, une raison de faire ceci ou cela, comme une justification à nos actes. C'est pourquoi l'idée de nourrir le rêve et progresser dans cette belle aventure nous a conduit du Salon Nautique de La Rochelle en Septembre dernier, à celui de Paris en Décembre, pour trois jours de folie à courir et découvrir, acheter, rêver et même rencontrer, de très belles personnes et beaux projets.
But before that stage, we also knew agitation, this irresistible need of doing something, seeking for something, a reason to do this or that, a way to justify to ourselves our acts.
This is why the idea to feed the dream and move further into this beautiful adventure lead us from La Rochelle Boat exhibition last September to the one in Paris last December.

Harald, Fipofix, from Austria

Sauli, Ursuit, from Finland

C'est ainsi que nous avons rencontré Joanna (Moodstep et HappyLab), puis Florian et Manuela (Aquapure), Thierry et Sauli (Ursuit), Sébastien Roubinet l'aventurier des pôles, Corentin (Gold of Bengal), Harald (Fipofix) et plein de passionnants inventeurs et/ou personnages atypiques, au milieu d'une gigantesque foire nautique qui frise le délire si l'on pense une minute à la préparation et la coordination nécessaire à l'organisation d'un tel événement. L'Homme a du génie, c'est indéniable et c'est Beau!!!
This is how we came to meet Joanna (Moodstep and Happylab), then Florian and Manuela (Aquapure), Thierry and Sauli (Ursuit), Sébastien Roubinet the adventurer of the poles, Corentin (Gold of Bengal), Harald (Fipofix) et many other passionate inventors and/or atypical characters, spread all over this huge and insane boat show considering its coordination and organization brain teaser. Man is a genius, undeniably, and it is wonderful to see!!!

Quelques euros et mois plus tard, le porte-feuille des plus détendus..., nous voici par une belle après-midi de Janvier, froide à souhait, avec l'envie irrésistible (en tout cas pour moi...) de prendre un bon bain...... froid! Et de mer... Oui, d'eau de mer, en cette saison, où même à l'abri des vents, elle doit avoisiner les 10-12 degrés, mais qu'importe. Je comprends que l'idée peut paraître un peu folle tout de même, voire tout à fait stupide pour le commun des mortels! :)
A few euros and months later, by a nice afternoon of January, with a very "relaxed" wallet in the pocket..., I fancied an irresistible salt bath at sea... Yes, at sea, even though its temperature may have been around 10 to 12 degrees, no worries! I can understand for the one who's around us at this time, the idea may look a bit crazy and us idiots! :)

Test des combinaisons sèches de survie...   Test of the surviving DRYsuits...

Ce que ce dernier ne sait pas, c'est que l'idée s'est parée de sa plus chaude et sèche réalité, puisque l'essai de nos combinaisons sèches de survie "spéciales pôles", tout habillé à l'intérieur, tourna confortablement à la franche rigolade. C'est bon d'être un peu (pris pour un) fou de temps en temps!
Succès total, satisfaction à son comble, nous sommes rassurés et parés pour les pôles et leurs glaces immaculées. Il ne nous reste plus qu'à leur demander la permission de leur rendre visite. Oui, oui, c'est ainsi que cela se passe là-bas, n'en déplaise aux cartésiens endurcis.
But what one doesn't know, is that the idea was wrapped in a dryish and warmish reality, as the trial of of our brand new dry wetsuits "special poles", rapidly turned into an illarius and funny shared time. Isn't it enjoyable to be taken for dummies sometimes, is it?!
Total success and full satisfaction in the end, very reassured by the test, feeling ready now for the poles and their pure white icy landscapes. As a last step, we only have to ask them permission to access and visit. Yes, yes, this is the way it works there, no matter the pure Cartésiens.


Ursuit ayant rempli sa promesse de qualité, nous nous tournons à présent vers notre cher coquille de noix qui, bien que nouvellement parée de liège projeté en ces intérieurs, se languit désespérément de nous revoir à l'œuvre dans ce grand froid. Le point est fait, vite fait. Nous sommes tou-tes d'accord : Horus 2 n'a rien à faire dans un jardin du limousin! Qui plus est sur un terrain de pétanque chez des marseillais!!! Ô peuchèèèreuh, y sont fada ceux-là?! Vé moi ce qui z'ont fait du terraing de booouuleuh!
Ursuit having fulfilled its promises of quality, let's now focus on our dear nutshell who's, in spite of its brand new cork insulation, looking forward to see us again at work, no matter the cold outside. Quick briefing. Done. We all agree with this : Horus 2 has nothing to do with being in a garden in Limousin, lost in land in the middle of France! Moreover, on petanque playground at people from Marseille!


Une grosse étape se prépare donc pour lui et nous, puisque tout s'organise aujourd'hui pour un départ le 30 Mars prochain en direction du chantier à sec de Charron, à 20 km de La Rochelle (ou 20min de la maison), avec en toile de fond le grand océan qui nous attend... Ce petit air iodé que nous sentons déjà, cette marée qui ne cessera de nous attirer dans son jusant et nos voileux bricoleurs de voisins seront autant de sources de motivation pour avancer dare dare vers ce rêve à demi réalisé.
A major mile stone is being prepared for her and us, as a departure on the 30th of March 2015 is set up now. The Charron's boatyard will welcome Horus 2, 20km from La Rochelle (or 20min north from it by car),  right by the Aiguillon's bay, facing the big ocean!... The fresh and iodized air is already teasing us, such as new friends to meet on other boats and the sea drawing our souls and attention towards open seas during each ebb tide. Great motivation!

5 ans déjà...   5 years ago already...


Les ami-es de la région semblent nous attendre avec enthousiasme. Depuis le temps que nous en parlons de ce bateau à l'allure atypique......!!!
Friends from the area seem to be waiting for us with enthusiasm. Indeed, it's been so long since we started to talk about her as an atypic boat...!!!


Rendez-vous donc le 1er Avril! Si si, pas de blague, mais un joli poisson d'Avril quand même, qui se languit de retrouver son élément...
Rendez-vous on the 1st of April! Yes, yes, no joke, just a nice April fool looking forward to find again its original element...

Alors à bientôt! :)
See you soon! :)




1 mars 2015

MÊME PAS EN RÊVE!!! NO WAY!!!


06 Octobre 2014. C'est la rentrée scolaire... Heureux!
6th of October 2014. Back to school... Happy!

Lever de Soleil, proche du lycée... Morning sunrise, close by the school...
L'univers a conspiré pour me permettre d'intégrer cette formation Capitaine 200 Voile (Chef de bord, professionnel), au Lycée Régional d'Enseignement Maritime et Aquacole de La Rochelle. Skipper! "Quel beau métier!", me disais-je, sans savoir vraiment ce qui m'attendait... Avec un vrai diplôme!...
The Universe has conspired for me to integrate the french skipper school in La Rochelle and attend the "Capitaine 200 Voile" training, equivalent to the english Yachtmaster. Skipper! "What a job!", was I thinking, definitely not knowing what was in front of me... An official professional certification, eventually!...
Le Soleil réchauffe nos pauses... Sun is warming up during breaks...

Dossier d'inscription validé, financement et rémunération région accepté, épreuves de sélection réussies, bref, tout semble se dérouler à merveille depuis le début. Mais voilà que les "sentiers battus" réservent parfois des surprises à qui les foulent inconsciemment. Quels "sentiers battus"...???
Applicant form validated, helps and grants allowed by the government for it all, selection process passed, everything seemed to unfold so easily. But the "beaten tracks" sometimes hide surprises and hard times when one is unconscious of where through he walks... What "beaten tracks" then...?
9th of January 2015. Freedom again! True Joy from Living again.

Slack line et rassemblement à la pause déjeuner... Slack line session and gathering at lunch time...

09 Janvier 2015. C'est la libération!!! La véritable Joie de Vivre retrouvée.
J'étais aveugle. Après 3 mois de souffrance dans un établissement scolaire des pires que j'ai pu fréquenté en terme de pédagogie et d'organisation et de mauvaise foi et d'incompétence et de... et de... et de..., le choix est fait, acté même, de me (re)connaître dans ce que Je Suis depuis toujours. LIBRE!
I was blind. After 3 months suffering in such a school, my worst experience ever in regard to pedagogy and organization and bad faith and incompetence and so and so and so..., the choice has become obvious. It is acted as well now. Recognizing My Self again, BE what I Am. Free!

Rétrospective...
Hindsight...
(see down below, at the bottom)

Tout avait pourtant bien commencé. Une promos sympa de gens motivés, d'âges et d'horizons variés, des formateurs et un personnel accueillant, un programme alléchant sur papier...
Et soudain, quand la marée se met à descendre, les fonds qu'elle recouvrait se dévoilent. Pour le moins caillouteux!

Le formateur principal est tout nouveau, en charge de 50% de l'enseignement, et semble avoir été "jeté dans l'arène" par une direction de l'établissement peu scrupuleuse à son égard (aucune formation à la pédagogie), pas plus qu'à l'égard des stagiaires d'ailleurs. Du moment qu'ils permettent de ramener de l'argent, hein, c'est bien suffisant! L'essentiel semble être de faire cette formation coûte que coûte, avec le budget imparti, si réduit soit-il. Peu importe les résultats.

L'école, la vraie... School, the true one...
Visiblement perdu dans un fatras de cours décousus dont l'apparence laisse à penser qu'ils ne sont ni préparés ni maîtrisés, notre formateur tout neuf enchainent péniblement les heures dans un brouhaha de commentaires plaintifs et autres nombreuses questions d'incompréhension. 

En parallèle, d'autres formateurs sortent leurs bons vieux polycopiés qu'ils nous distribuent en début de cours et nous lisent à voix haute (sans suivre le texte avec le doigt, quand même!) et qu'ils agrémentent de quelques anecdotes, comme pour justifier un glorieux vécu. Les "meilleurs" oseront sortir LA Bête : Le Rétro-Projecteur! Non, non, pas le VIDEO-projecteur..., le RETRO(!!!)-projecteur!!! Modernité absolue, fierté totale! (Le vidéo-projecteur arrivera finalement plus tard, pour certains cours seulement, sous la pression des stagiaires s'impatientant...)

Sept mois comme ça??? Même pas en rêve!!!

Les inquiétudes grandissent donc au sein de la promo, engendrant les premières divisions dans le groupe. La marée s'empresse de remonter à présent, comme pour vouloir recouvrir vite fait les écueils qu'elle cachait...
Qu'allons-nous apprendre? Quels repères d'(auto-)évaluation? Comment distinguer le nécessaire du superflu? L'enseignement est-il fiable? Qu'attend-on des candidats aux examens??? Pour quel avenir et reconnaissance professionnelle finalement? Désenchantement...

Les cours alternent donc entre lectures barbantes et incompréhensions diverses, voire confusions totales parfois, sauf quelques rares exceptions, comme toujours, quand même. Les deux plus belles anecdotes resterons tout de même 1) L'apprentissage sur polycopié noir et blanc des feux et balisage (de couleur...) de navigation, et 2) L'ouverture au couteau et tournevis par l'arrière de deux armoires de matériel devant servir à un cours spécialisé sur la survie et la sécurité en mer. Impossible d'en obtenir les clés le jour J...
La sensation est alors très présente d'être un bon troupeau de moutons bien menés en bateau (au moins, c'est original!), victime d'une grosse blague, d'un goût pour le moins discutable..., qui me laisse amer en dépit de toutes mes tentatives d'auto-persuasion que ce chemin était le bon.
"Patience, patience", me dis-je à répétition.

Interro, au tableau... Individual test, by the blackboard...

Sept mois comme ça??? Même pas en rêve!!!

Est-il pourtant absolument nécessaire pour (sur)vivre, de se voir à ce point méprisé et formaté à un système qui, bien établi et mu par la peur et le profit, se charge encore à la sortie de cette formation, de réduire à néant les rêves de voile les plus ancrés. En effet, il est obligatoire d'en passer par une période de 12 mois de navigation professionnelle, si abrutissante soit-elle. Nous savions tous cela à l'avance. Mais ce que nous ne savions pas, c'est que la loi du marché est si rude à la sortie pour valider son diplôme tout neuf, et le copinage entre armateurs et administration si marqué, que les C200 (nom abrégé pour ce type stagiaires sortant de formation) sont une formidable main d'œuvre à bas prix, pour des postes très bas où les compétences théoriques s'avèrent un minimum nécessaires. En gros, il est demandé de travailler à un poste abrutissant ou n'ayant rien à voir avec la voile (quasi seuls postes disponibles), pendant 12 mois effectifs, juste pour valider un beau diplôme transformé enfin en brevet professionnel. Bien-sûr, l'expérience personnelle ne compte pas...en France tout du moins... Tabarly, malgré son palmarès, aurait dû en passer par-là aussi, théoriquement, selon la loi française... Les choses sont ainsi faites. Réminiscence d'un lourd passé à la marine marchande, dont je suis parti il y a 16 ans, pour des raisons pourtant bien clarifiées.

Sept + Douze mois comme ça??? Même pas en rêve!!!!!!!!!!!!

Heureusement, les cours sont maintenant entre-coupés de (trop rares) travaux pratiques et sorties en mer. Ouf!!! Il était temps. Car des apprentis-marins, sur papier(?), vous comprenez, vous???
Mais voilà que la marée redescend à nouveau...

Exercice avec feux de détresse à mains... Testing hand flares...

Trois fois sur quatre les bateaux-écoles tombent en panne ou connaissent de graves avaries, trahissant un évident manque d'entretien. Pas d'argent? Pas le temps? Je n'en sais rien. Le constat est là. Navigations annulées pour cause d'avarie moteur à répétition, voie d'eau importante, ou appareil radio ne fonctionnant pas, voire se décrochant à la gîte de leur façade en bois (véridique!), pompe de cale électrique (en cas de voie d'eau...) en panne, celles manuelles qui manquent me rester dans les mains à la première utilisation, humidité et moisissure partout, etc...
Les bateaux de location les remplaceront mais ils demeurent, malgré eux, de pitoyables outils pour soi-disant apprendre la navigation professionnelle. Normal, ils sont conçus comme des "bateaux-pontons", ou des caravanes flottantes si vous préférez, répondant juste aux normes légales pour que les sinistres éventuels soient couverts par les compagnies d'assurances. Si vous en louer un, prenez bien la météo avant d'espérer vous tester dans une mer agitée! La preuve, c'est que même les formateurs ont ordre d'annuler les sorties en mer par avis de vent fort, l'assurance des bateaux ne couvrant pas les risques pour ce type de conditions! Allons-nous un jour nous exercer pour devenir de véritables skippers professionnels et apprendre les manœuvres de gros temps aussi??? Non..., sinon dans les livres...
Bref, la marée remonte à présent, recouvrant ces écueils, car l'administration semble toujours faire la sourde oreille lorsque les plaintes et inquiétudes des stagiaires abondent.

Sept mois comme ça??? Même pas en rêve!!!

Cependant, trois mois sont déjà passés... Et avec eux, une tendinite au coude gauche, une tendinite à l'épaule gauche, un lumbago qui va durer plus de deux mois, un torticolis de trois semaines (ça existe ça??? Pourtant bien vrai...), des maux de gorges violents et à répétition, des rhumes qui s'enchainent, bref, la totale quoi. La Vie est-elle un effet miroir pour soi-même? La sourde oreille de l'administration était-elle ma propre sourde oreille, refusant d'entendre mon corps se plaindre et me crier : "CASSE-TOI! Tu n'as rien à faire là! CROIS EN TOI! ECOUTE TON COEUR! La Vie te sourira, encore et toujours".

Je fais donc le point pour de bon, le jour où un lumbago aigu me scotche au lit au point que je me demande si je vais remarcher un jour!? Impossible d'effectuer le moindre mouvement sans qu'une douleur violente me parcourt le bas du dos. Hernie discale??? Plus grave encore??? Je ne peux ni attraper mon téléphone sur la table de nuit, ni même envisager de me lever pour boire, manger ou même aller aux toilettes. La situation est grave! Je me calme... Réflexion...forcée.
L'évidence est là. J'en ai "plein le dos"! C'est décidé, j'arrête. Ou plutôt, je commence, enfin, à Vivre. LIBRE! Pour le moins libéré alors de toutes les croyances et peurs qui me limitaient inconsciemment et m'avait fait opter pour le choix de cette formation. Je pensais qu'un jour, peut-être, j'aurai besoin d'argent en voyage, et qu'un jour, peut-être, je serai content de travailler sur l'eau pour gagner ma pitance, et qu'un jour, peut-être, je m'épanouirai dans une entreprise que je crée autour de ce métier, et qu'un jour, peut-être, je......bla bla bla bal bla bla et bla et bla et bla, incessant blabla qui trotte dans ma tête et camoufle des peurs qui m'étouffent, m'empêche d'être qui je suis et ce que je suis venu faire sur cette belle planète qui m'émerveille.


Je lâche prise, enfin... Vive la Vie!!!
Et demain? Demain n'existe pas, sinon dans ma tête. Pas plus qu'hier d'ailleurs...
Si j'étais mourant aujourd'hui, me poserais-je la question de demain??? Je ne crois pas.
Alors finalement, la Vie c'est Ici, et Maintenant.
No matter the "beaten tracks" I have walked through so far, trying to convince myself I was right to do it, My Self always screamed and my body always told me I was wrong to be doing it, showing me I was trying to be an other. Because of fears and beliefs.
Tomorrow does exist in my mind only, same as yesterday by the way...
If I was about to die, I think I would understand this, wouldn't I?
So finally, Life is Here and Now. Right Now!

Quoi de plus?... What else?...

Les "sentiers battus"...?
Pas pour moi. J'ai essayé, encore et encore. Je m'y suis perdu, j'y ai appris aussi, j'y ai souffert, j'y ai perdu ma santé maintes fois. Maintes retrouvée aussi, lorsque je me suis rappelé ce que ce cher Winston CHURCHILL disait : "Le succès, c'est d'aller d'échec en échec, sans jamais perdre son enthousiasme"...
Winston CHURCHILL said : "Succes consist of going from failure to failure without loss of enthusiasm".

La Voie du Cœur... The Path of Heart...


Si tu veux voir derrière toi, retourne-toi.
Si tu veux voir devant toi, ouvre les yeux.
Si tu veux voir en toi, ferme les yeux.
Si tu veux avancer dans la Vie, lève-toi et marche.
Marche ton Chem-UN...
If you want to see behind you, turn back and look.
If you want to see what's in front of you, open your eyes.
If you want to see inside yourself, close your eyes.
If you want to go ahead in Life, stand up and walk.
Walk your own path!...


PS : Dans le prochain article, la suite de l'histoire et là où nous en sommes du chantier bateau! ;)
PS : In the next post, discover what stage we are at now with the boat renovation! ;)

22 oct. 2014

CHANTIER HORUS 2, SUITE...

Cher(e)s ami(e)s, Dear friends,

Je m'aperçois qu'il est de plus en plus difficile voire illusoire de communiquer via ce blog, du fait de la lenteur de son fonctionnement (téléchargement d'images, mise en forme restreinte, etc...).
I believe I can't keep this blog up to date now, being too busy with the current training at the skipper school. So I may use Facebook only within the next few months, faster to release the latest news in a quick style communication... You may then find me @ fabien gerardi.

De fait, je m'y retrouve beaucoup plus en terme d'économie de temps et d'énergie lorsque j'utilise FaceBook, nettement plus efficace dans ma situation pour l'instant.

Sans abandonner l'idée du blog, je vous invite donc à me demander comme "ami" sur FB (à Fabien Gerardi) pour continuer de recevoir de mes nouvelles et de celle du projet de Tour du Monde à la Voile des belles initiatives ayant cours sur cette magnifique planète bleue!

Ci-dessous, vous trouverez quand même  quelques unes des dernières photos avec l'évolution du voilier, toujours en (grande) rénovation.
Down below are some of the latest photos of the boat, so that to guess where we're at with the renovation still going on.


















Voilà, à bientôt donc, lorsque le temps me le permettra, une fois la formation de skipper en cours terminée, soit au printemps prochain...
See ya' guys, take it easy!

Carpe Diem! :)

7 août 2014

LE CHANTIER AVANCE BIEN À NOUVEAU... / WORK IS GOING WELL AGAIN...

Nous avons repris le chantier de Horus 2 depuis quelques jours déjà.
Si je suis en retard sur les news, c'est que j'ai perdu beaucoup de temps avec une "grosse bêtise"... J'ai réussi, en dépit de toutes les sécurités..., à vider mon ordi de toutes ses photos depuis qu'il est neuf!!!
Tout perdu!!! Et bien que des logiciels de récupération de données existent, l'aventure reste coûteuse et très agaçante dans l'instant. Grosse perte de temps... Bref.
Since a couple of days, the work has started again on Horus 2.
I was late these days to update the blog page because of a big mistake of mine, having managed to erase all my pictures from the hard drive... All lost!!! Well...you know...




La préparation au sablage continue avec tout ce qui relève de la chaudronnerie. Au programme et en cours :
- Transformer la descente (entrée principale) pour la rendre totalement étanche en cas de retournement,
- Déplacer les ventilations (boîte "daurade") astucieusement par rapport à la configuration originelle et les rendre robustes (en inox versus plastique...) et obturables en cas de gros mauvais temps,
- Reprendre toutes les fixations d'accastillage de pont par doublages de tôle inox soudées, nécessaire pour éviter la rouille plus tard,
- Ajouter tous les accessoires améliorant la sécurité à bord et le fonctionnement du voilier en général (mains courantes, banquettes cockpit bois amovible, déplacement d'instruments de navigation, queue de malet=plateforme arrière, passage et renvois de drisses et écoutes sous l'hiloire en tôle de la nouvelle capote, etc...),
- Fabrication d'un surbau (sorte de réhausse support de panneaux de pont, encastrée dans le pont et permettant la pose du panneau sur une surface plane versus la courbure du pont),
- Enfin, calfeutrage méticuleux de toutes les entrées possibles de sable avant le jour J, ainsi que le masquage de toutes les surfaces à protéger de la peinture qui devra suivre tout de suite,
- Plus les détails non répertoriables ici...

Preparing sand blasting is going on with all the metal work to finish up. To the menu :
- Change main hatch in a complete sealed one in case of capsize,
- Move main deck vents toward better places and make them manually strong (metal) and watertight in case of heavy weather,
- Double all deck fittings with stainless steel plates so as to prevent rust later on,
- Weld all new deck fittings added to improve safety onboard and efficient maneuverability of the boat,
- Weld a new flat frame for the fore little hatch, in order to have to solve the problem of the deck curve,
- Blind all entries to stop sand from penetrating inside when blasted later on, and protect with masking tape or so any surface not to be painted over right after sand blasting,
- Many other little things impossible to describe here...









Pendant ce temps, la maman de Claire s'évertue à nous préparer de beaux rêves dans de beaux draps,  puisqu'elle confectionne en ce moment de toutes nouvelles housses pour tous les matelas et assises du bateau! MERCI!!! Assistée du papa pour les photos, entre autres, cet ouvrage méritera en soi un bel article dans la rubrique "Technic" en préparation...
In the mean time, Claire's mum is doing an amazing work with making new covers for matresses and seats. With the help of her Dad too, making photographs among other stuffs. Thank You!!!
This will deserve in itself a complete and detailled article to fill up the "Technic" page, waiting for more to add, yet under construction still...




Le temps passe vite, mais tout se déroule bien pour l'instant, ce qui est très plaisant pour équilibrer l'infatiguable impatience du mental qui s'agite! ;)
Time is flying although everything is going well so far, which is great and to calm down the untirable  impatience of my brain!

Au fur et à mesure du temps, certains articles verront le jour directement dans la catégorie "Technic" ou "Trucs & Astuces" (Tips & Tricks en anglais, en construction).
Time to time, bit by bit, some articles will directly appear in the pages "Technic" or "Tips & Tricks).

Voilà voilà pour les nouvelles du jour avec un retour à la normale du fonctionnement de l'ordi et son fichier photos...
Here we go! There were the last news after my computer is back to normal, photos carefully double saved now...

À bientôt j'espère, car vous êtes toutes et tous les bienvenues ici, comme l'explique l'article "La Famille s'Agrandit..."! 
Hope to see you soon, as you know you are most welcome here in Limoges, as said in article "The Family Grows Up..."!

Carpe diem! :)
Carpe diem! :)

LA FAMILLIE S'AGRANDIT... / THE FAMILLY GROWS UP...

Après réflexion et concertation, l'idée est lancée d'accueillir des voyageurs à la maison, dans un cadre d'échange ou nous proposons gîte et couvert pour 5 heures de soutien quotidien (hors jours de repos) à l'avancée du chantier d'Horus II, à l'entretien du jardin en transormation permacole, la fabrication de toilettes sèches et d'un séchoir solaire, ainsi que toutes les petites taches communautaires.
After thinking for a while, we lastly decided to welcome travelers at home in the countryside of  Limoges, with the hope of exchanging hours of labour and various help (garden, boat renovation, eco-building, daily tasks...) for accommodation, lovely healthy food, and fun activities on the rest days, such as rock climbing, testing our balance on the slack line, sailing on local lakes or bike riding, unless some of us may prefer rest with a book in hands or so...?! 






Celle belle idée sera très bientôt en ligne sur le site de Workaway (cf. rubrique LIENS)!
Ajouté à cela, Gavin et un ami anglais seront de passage dès vendredi. Des amis de Nouvelle-Zélande devraient passés d'ici une semaine environ et toutes celles et ceux qui souhaitent donner un coup de pouce ici seront les bienvenu-es bien-sûr.
Accueil chaleureux et ambiance joyeuse garantis! :)
Warm welcoming and happy ambiance guaranteed to all! :)
Lors de nos jours de repos, nous aurons le choix entre de nombreuses activités telles que l'escalade, la slackline (sangle pour funambules en herbe...), promenade à pieds ou à vélos, lecture, méditation, cueillette et cuisine de plantes sauvages ou même un tour de dériveur sur les lacs du coin!!!
Une petite communauté estivale nous attends pour un vrai Bonheur partagé! :)
A great summer camp, community style, is waiting for us, willing to share happiness together!
L'invitation est lancée...
The invitation is launched...

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Citoyen du Monde
Chercheur de Simplicité, Voyageur Passeur, je m'émerveille face à l'extrême Beauté de notre Mère Nature et me questionne sur le fonctionnement des communautés humaines.